Bilan de l’année 2020

La saison hivernale, avec son cortège de jours froids, pluvieux et peu lumineux, permet à la Nature de vivre au ralenti avant d'entamer un nouveau cycle fructueux. De la même façon, elle permet aussi au maraîcher de se poser pour faire le bilan de l'année écoulée et planifier la prochaine saison de légumes.

Petit rappel pour ceux qui auraient manqué les épisodes précédents

Créé il y a 11 ans, le Jardin du Marais est une petite ferme maraîchère de 2 ha située dans la vallée de l'Yonne à Marsangy. Nous travaillons à 3 (Steve, Nicolas et Eric) et nous accueillons des stagiaires, comme Sandrine et Yanis en 2020. Nous louons la grande serre en verre et les parcelles à Terre de Liens.

Nous produisons une grande diversité de légumes pour proposer, à une clientèle locale, des paniers colorés et goûteux tout au long des saisons.

La ruée vers les productions locales

Au printemps 2020, avec la crise sanitaire, nous avons dû faire face à une forte demande. Comme nous ne vendons que notre production, nous avons souvent proposé aux nouveaux clients à la serre le samedi matin de revenir en juillet lorsque les récoltes seraient plus abondantes. Ce que certains ont fait, et nous les remercions pour leur compréhension.

Début mai, tous nos plants de tomates ont été vendus en une seule semaine ; nous n'avions pas prévu un tel engouement pour le jardinage !

Durant cette période, les AMAPP de Chéroy et Villevallier, auxquelles nous livrons des paniers, ont continué à bien fonctionner grâce à la bonne volonté de tout le monde. Ce fut une belle démonstration de la résilience du système AMAPP qui crée un lien direct et solidaire entre producteurs biologiques et consommateurs engagés.

Le sinistre du 12 août

Ce jour-là, en fin d'après midi, une très forte tempête de grêle, localisée sur Marsangy, s'est abattue. Les carreaux en verre du toit de la serre n'ont pas résisté. En 5 minutes, 20% des carreaux ont été brisés, et à l'extérieur les cultures ont été hachées. Plus de haricots verts, de courgettes, de salades pendant un mois ! Heureusement, les filets anti-insectes installés au dessus des choux, des navets et des radis d'automne les ont aussi protégés de l'impact des gros grêlons.

Devant la difficulté de trouver une entreprise spécialisée pour réparer la serre, nous avons préféré réaliser les travaux nous-mêmes. Cela nous a pris 2 mois (octobre et novembre), à raison de 3 jours par semaine.

L'assurance a pris en charge l'achat des 500 carreaux de toit et nous a remboursé le temps passé à réparer et à ramasser le verre. Cependant, nous avons pris beaucoup de retard dans l'implantation de nos légumes d'hiver sous la serre.

Soulagés et rassurés, nous reprenons la nouvelle saison avec une serre en bon état. Elle est là depuis 50 ans, elle est solide elle aussi.

Poursuivre notre aventure

Ce sinistre a retardé notre projet de chambre froide isolée avec des ballots de paille que nous espérons réaliser en 2021.

Nous avons quand même fait de belles récoltes avec des nouveautés appréciées.

Et puis de nouvelles idées devraient germer dans le terreau si fertile de la petite agriculture locale, biologique et proche de ses clients.

Nous gardons le cap : notre objectif est de vous faire plaisir en vous proposant des légumes beaux, goûteux, de qualité biologique et issus de notre terroir.

Malgré les circonstances exceptionnelles de l'année 2020, vous nous avez soutenu et encouragé en choisissant de manger nos légumes.

Merci de votre fidélité et de contribuer ainsi à ce projet qui me tient tant à cœur.

Un signe des temps révélateur, lors de notre réunion de fin d'année à Auxerre entre les maraîchers adhérents à Biobourgogne, nous avions tous des projets d'embauche !

A bientôt...

Les commentaires sont fermés