Bilan de la saison 2014

Binage avec la houe maraîchère

Steve bine avec la houe maraîchère

L’année qui vient de s’écouler aura permis de franchir une nouvelle étape après celle de l’acquisition du foncier par Terre de liens en 2013.

En effet, l’arrivée de Steve comme salarié à temps plein sur le jardin a permis de cultiver plus aisément les 1,5 ha de légumes dont 2500 m² sous serre.

 

 

 

 

Des légumes pour tous

Nous travaillons désormais à deux, ce qui permet une meilleure organisation des travaux; en particulier un suivi plus précis de la cinquantaine de légumes différents que nous cultivons, mais aussi des désherbages plus précoces et des semis et plantations aux périodes prévues. De plus, la météo a été favorable au maraîchage sur notre secteur. Un printemps plutôt sec et précoce a facilité la mise en place des cultures, un été bien arrosé et une belle arrière saison sans gelée ont prolongé les récoltes. Les choux ont bien profité de ce temps breton inhabituel chez nous : ils n’ont jamais été aussi gros depuis 5 ans! Nous avons fait également de belles récoltes de légumes racines (carottes, navets, radis,…), de haricots verts et de courges. Pour la première fois, nous avons eu assez de salades pour chaque panier quasiment toutes les semaines. Seuls les poireaux sont moins vigoureux que l’an passé. Sous la serre, presque 3 tonnes de tomates ont été récoltées, ce qui a permis de régaler les abonnés au panier, mais aussi les clients ponctuels. Grâce à cette météo et à l’augmentation de la main d’œuvre, nous avons pu fournir une moyenne de 4 kg de légumes par semaine aux 80 personnes abonnées à l’AMAPP de Chéroy, à celle de Villevallier et à la serre à Marsangy.

Un intérêt croissant pour le bio local

A Egriselles le bocage, nous nous réjouissons qu’une petite épicerie proposant des aliments bio ou locaux ait vu le jour au printemps 2014. Il s’agit de l’Epicerie du Bocage. Véronique, la gérante, privilégie les circuits courts et vient s’approvisionner en légumes frais au Jardin du Marais. Une belle initiative à encourager ! Le fait de produire des légumes dans un vrai jardin, ou sous une serre dans de la vraie terre, suscite aussi l’intérêt des jeunes. Ainsi, nous avons accueilli, cet automne, 2 classes d’écoles primaires voisines. Les enfants ont pu voir, toucher, sentir et goûter les légumes, et ils ont aimé. Avec l’espoir de susciter quelques vocations de jardiniers… De plus, durant toute cette année scolaire, nous accueillons Lise, stagiaire en alternance, qui prépare un bac professionnel pour devenir maraîchère.

Merci à ceux qui nous font confiance

Rien de tout cela ne serait possible sans toutes les personnes qui s’approvisionnent en légumes au Jardin du Marais. Elles font l’effort de sortir des sentiers battus de la consommation alimentaire de masse. Ceci permet de faire vivre et développer des petites entités de productions agricoles biologiques ancrées sur leur territoire et respectueuses de leur environnement naturel. Ainsi, un peu partout en France, émergent des solutions pour rapprocher le consommateur du producteur, promettant ainsi des perspectives de développement durable à la campagne. N’oublions pas que chacun de nous peut participer à des relations commerciales plus équitables et faire des choix dans son mode de vie qui permettent un avenir plus serein pour toute l’humanité. Nous avons tous à y gagner. Encore merci pour votre soutien au Jardin du Marais, et poursuivons ensemble l’aventure en 2015!

 

Les commentaires sont fermés